Le canon masculin dans l'art, des préraphaélites aux symbolistes.
mar. 04 juin | L'Œil-Période

Le canon masculin dans l'art, des préraphaélites aux symbolistes.

Discussion animée par Aurélie Petiot, maître de conférence à Paris-Nanterre et Sara Vitacca, docteur en Histoire de l'art à Paris 1.
Les inscriptions sont closes

Heure et lieu

04 juin 2019, 19:30 – 21:30
L'Œil-Période, 66 Rue René Boulanger, Paris, France

À propos

En France on connait surtout du préraphaélisme les figures féminines éthérées de Dante Gabriel Rossetti et Edward Burne-Jones, mais le modèle masculin est également au coeur de leurs recherches. Leur intérêt pour la renaissance italienne les amène vers Michel-Ange dont ils exploitent la sensualité des corps. Cette esthétique, que l'on peut lire au prisme des théories queer, sera ensuite ré-appropriée par des artistes du symbolisme italien tels qu'Aristide Sartorio ou Adolfo De Carolis. Ces derniers, à travers les anglais, redécouvrent la tradition italienne, et proposent un nouveau canon du corps masculin. Cette conférence à deux voix explorera donc les transferts culturels autour du thème de la masculinité au tournant du XXe siècle.

Aurélie Petiot, auteur du livre Les Préraphaélites, paru récemment aux éditions Citadelles & Mazenod, et Sara Vitacca, auteur de la thèse soutenue à Paris 1 en décembre dernier, Un mythe à l'œuvre : la réception de Michel-Ange entre 1875 et 1914, échangeront autour de la question du canon masculin des préraphaélites aux symbolistes.

Les inscriptions sont closes